Trois magazines s'adonnent au lèche-vitrines  in Libération
La presse féminine exploite un nouveau créneau : le «tout-shopping».
C'est la course. Ils sont désormais trois à se crêper le chignon sur le dernier créneau investi par la presse féminine : le shopping ! Face à face, deux groupes, et pas des moindres: Prisma (Femme actuelle, Géo...) et son magazine Shopping, lancé au printemps dernier. Un tel succès (200 000 exemplaires en moyenne) que, parti trimestriel, il est déjà bimestriel. Dans le camp adverse : le groupe Marie Claire. Alors qu'il n'avait pas lancé de nouveaux titres depuis 100 Idées Jardin en 1999, il vient de dégainer Mods (qui signifie «Magazine original de shopping»), d'emblée bimestriel. Entre les deux, un petit challenger très chic et branché, apparu cet hiver: le trimestriel Bag (pour «Beautiful Address Guide») lancé par un petit éditeur indépendant (Gaël Duval) qui se verrait bien traduit en japonais et vendu à toutes les Nippones de passage à Paris ...

Vous et les magazines féminins... in L'Internaute
En mai dernier, c'était au tour de Prisma Presse de sortir Shopping, un trimestriel qui décrypte les "tendances" de la saison. Le titre semble s'appuyer sur une certaine désaffection de la mode (-7 % de pages en 2002) au profit du shopping

Parité. Les nouveaux magazines féminins, piliers de la consommation   in L'Humanité
Shopping, BAG, Mods : ou comment les féminins misent désormais sur la consommation...
Même fonds de commerce, nommé au gré des éditeurs " tendance " ou " mode ", et un même principe : celui du " guide de consommation ", qui leur a valu le surnom de " magalogue ", contraction de magazine et de catalogue.

Vrais catalogues, faux magazines : la presse féminine sort ses « magalogues »  in Acrimed
Une nouvelle génération de « féminins » est en train de s'implanter en France ! En quête de nouveaux créneaux pour une rentabilité maximum, trois grands groupes industriels de la presse féminine lancent leurs « magalogues ». Entre « magazine » et « catalogue », ce « concept marketing » s'affirme d'entrée de jeu et clairement en totale contradiction avec les règles et les principes essentiels du monde de la presse [1